Quelques "trucs" pouvant "apaiser" les acouphènes

>
N°95 p 72
Acouphènes : des témoignages de personnes ayant réussi à s'en débarrasser.

Prothèse-gouttière, Cimicifuga, Urarthone, Piqûres de magnésium
Serrer son petit doigt, Des granules homéopathiques, Argile sèche, Magnétothérapie, Le tambour céleste, Petite pervenche…


Voir le numéro
En savoir plus
N°91 p 72
Témoignages de deux personnes atteintes d'acouphènes.

Lucien M. d'Ille-et-Vilaine qui a 72 ans et Sébastien A. d'Ille-et-Vilaine, lui aussi, qui a 20 ans. Tous deux racontent leur rencontre avec leurs acouphènes et la façon dont ils parviennent à les supporter et à s'habituer à leur présence.

Voir le numéro
En savoir plus
N°81 p29
Acouphènes et paresthésies
«Je vis depuis bientôt 28 ans avec des bruits indésirables, des sifflements, bourdonnements d'oreilles, oreilles qui se bouchent. (...) J'ai des paresthésies aux mains et dessous de pieds avec des fourmillements et comme pour les acouphènes, ces élancements suivent le même rythme que ma circulation sanguine…»

Réponse de Robert Masson, Directeur du CENTRE EUROPEEN DE NATUROPATHIE Appliquée
1. Il me semble absolument nécessaire de faire vérifier toute votre colonne vertébrale et en particulier les vertèbres cervicales. Voyez un très bon ostéopathe.
2. Adoptez une alimentation évitant toute surcharge hépato-digestive et circulatoire (voir Diététique de l'expérience, aux éditions Trédaniel).
3. 10 minutes avant les 3 repas : 25 gouttes de PHAPAX (Laboratoire Lehning) + 25 gouttes LEHNING 114 + 25 gouttes AULNE Bourgeon (marque Equilor) + 25 gouttes HOUX Bourgeon (marque Equilor), ensemble dans un verre d'eau.
Voir le numéro
N°81 p57
Le produit Urarthone : ça marche !
Témoignage envoyé par Andrée G. de Chevreuse, lectrice et pharmacienne
«J'ai eu plusieurs fois l'occasion d'appliquer vos conseils et je peux vous dire que :
• L'Urarthone de chez Lehning calme en effet les acouphènes.
• Expérience personnelle : l'Urarthone, toujours elle, m'aide à faire disparaître les douleurs articulaires dues à la prise d'Arimidex, traitement anticancéreux que je suis depuis un an et demi, après avoir été opérée d'un cancer du sein. Je pense qu'ici l'Urarthone agit comme elle le fait dans le cas de la goutte, en nettoyant les articulations encombrées par les toxines. Peut-être agirait-elle contre les autres effets de l'Arimidex ?»
Voir le numéro
N°80 p56
Voici un remède de médecine chinoise qui peut soulager et même guérir les acouphènes ainsi que les baisses d'audition : ce remède s'appelle Acoumen. On le trouve chez :
Orient-Bimont, BP 35,
26201 Montélimar cedex,
tél : 04 75 00 95 43.
Voir le numéro
N°72 p57
«Voici mon expérience au sujet des acouphènes. Les miens ressemblaient à un craquement, comme si un grillon s'était niché dans le creux de mon oreille. Sympa les grillons, mais dans la nature ! J'ai commencé par une visite chez une ORL qui me fit faire un scanner du cerveau pour dépister une tumeur sur le nerf optique… qui n'existait pas. Donc, je fus abandonnée à mon cri-cri-cri après un «Il n'y a rien à faire». J'allai chez un ostéopathe qui me manipula le crâne. Amélioration mais pas suffisante. Je fus envoyée par cet ostéopathe chez un orthodontiste qui diagnostiqua une malformation de la mâchoire. Il appuya à l'intérieur de ma bouche sur le maxillaire gauche et miracle, plus rien ! Pour redresser cette mâchoire, je fus équipée d'une prothèse-gouttière à porter la nuit. Maintenant, au bout d'un an, cela va bien. Ceci est mon expérience. Tous les acouphènes ne se traitent pas de la sorte mais cette manière fut pour moi la solution. »
Voir le numéro
N°70 p 56
Il faut tout essayer pour se débarrasser de ces bourdonnements incessants que sont les acouphènes. Entre autres remèdes : le cimifuga (10 à 15 gouttes de teinture-mère 3 fois par jour), le sirop Urarthone (1 cs matin et soir), appuyer à 2 doigts sur votre cou sous l’oreille ou encore serrer votre petit doigt en respirant lentement et en vous concentrant sur ce geste.
Voir le numéro
N°69 p 7
Un nouveau protocole d'injection de gentamycine directement à travers le tympan sous anesthésie locale donne d'excellents résultats. 95 % des malades ont été totalement guéris. Il faut de une à 3 injections (à intervalle de 7 jours) avec un traitement de soutien à base de zinc, de magnésium et de vitamine A. Non seulement les vertiges ont disparu, mais l'audition a été améliorée et les acouphènes ont diminué la plupart du temps. Cette méthode va donc être prochainement être proposée en première intention, avant tout autre intervention.

Voir le numéro
N°68 p 56
C'est efficace dès les premières secondes : conte les acouphènes, il suffit de serrer son petit doigt en respirant lentement et en se concentrant sur ce geste.
Voir le numéro
N°63 p 58
Contre les bourdonnements d'oreilles ou acouphènes, un autre témoignage de lecteur confirme les résultats miraculeux d'Urarthone des Laboratoires Lehning, remède testé par un lecteur dans le N°58.
Voir le numéro
N°62 page 28
Des témoignages sur les résultats de l'ostéopathie ou de la chiropratique, nous en avons des cartons entiers ! Mais nous avons aussi beaucoup de lettres de personnes inquiètes devant cette pratique qui s'apparente au travail des rebouteux. "Est-ce que ça fait mal ?", "Y a-t-il des risques ?", "Combien ça coûte ?", "Comment trouver un praticien ?"… autant de questions qui reviennent souvent. Interview Docteur Michel Bachot. Tout savoir sur l'ostéopathie structurelle, viscérale ou crânienne. Les tarifs, les adresses et les indications : céphalées, mal de dos ou de ventre, tendinites, acouphènes, etc.
Voir le numéro
N°62 page 28
Des témoignages sur les résultats de l'ostéopathie ou de la chiropratique, nous en avons des cartons entiers ! Mais nous avons aussi beaucoup de lettres de personnes inquiètes devant cette pratique qui s'apparente au travail des rebouteux. "Est-ce que ça fait mal ?", "Y a-t-il des risques ?", "Combien ça coûte ?", "Comment trouver un praticien ?"… autant de questions qui reviennent souvent. Interview Docteur Michel Bachot. Tout savoir sur "l'ostéo" structurelle, viscérale ou crânienne. Les tarifs, les adresses et les indications : céphalées, mal de dos ou de ventre, tendinites, acouphènes, etc.
Voir le numéro
N°58 p 56
Témoignage de lecteur : Urarthone des laboratoires Lehning donne de très bons résultats… même si ce médicament homéopathique et préconisé pour tout autre chose ! Les acouphènes (bourdonnement d'oreilles) disparaissent miraculeusement. Environ une cuillérée à soupe matin et soir dans un verre d'eau. Demandez la posologie exacte à votre pharmacien.

Voir le numéro
N°46 p 46
Les autres plantes anti-acouphènes.
Voir le numéro
N°43 p 24
Le cimicifuga en gélules soulage également les acouphènes. Cimipax se vend en pharmacie, peu cher et remboursé.
Voir le numéro
N°38 p 47
Autres trucs contre les acouphènes : massages sous l'oreille, gélules de Biodose, etc ...
Voir le numéro
N°34 p 10
La petite pervenche contient des alcaloïdes dont la vincamine. Ce vasodilatateur et vaso-régulateur a la propriété d'augmenter l'oxygénation du sang et de favoriser l'irrigation cérébrale. Elle est donc utilisée pour traiter les bourdonnements d'oreille, les vertiges, les troubles de la mémoire ...
Voir le numéro
N°27 p 23
Officiellement, il n'existe aucun traitement pour atténuer ou supprimer les acouphènes. Pourtant le cimicifuga en teinture mère semble être une arme à ne pas négliger.
Voir le numéro
N°119 p 62
LA VÉRITÉ SUR L'ASPARTAME
Sensibles s'abstenir
Dans les numéros 107 et 108 de Belle-Santé, trois lectrices ont témoigné des méfaits que l'aspartame pourrait causer à des personnes manifestement « sensibles » à cette substance artificielle. Deux de ces lectrices (Colette B., de Seine-Maritime et Mme C., de Saône-et-Loire) ont certifié ne plus souffrir de maux de tête à répétition depuis qu'elles ont arrêté de consommer de l'aspartame. Quant à la troisième, elle a subi pendant des années une série de maux dont elle ne s'expliquait pas l'origine : « Je suis diabétique depuis plus de 10 ans et très bien suivie par un des meilleurs diabétologues de Paris. Lui, comme moi, n'arrivions pas à comprendre pourquoi, malgré régime et médicaments, je ressentais tant d'effets secondaires : engourdissement dans les jambes, crampes, maux de tête, acouphènes, douleurs articulaires, perte de la mémoire, troubles visuels... Et un jour, un ami m'a adressé un article consacré aux effets secondaires de l'aspartame : j'en avais consommé pendant 10 ans. En cessant d'en prendre, tous les symptômes cités précédemment ont disparu ! » (Mme F., des Vosges).


Voir le numéro
En savoir plus
HS4 p 12
Appelés aussi acouphènes, les bourdonnements ou sifflements d'oreilles sont très fréquents et difficilement supportables. Le docteur Valnet conseillait alors le cimicifuga, antispasmodique vasculaire, sous forme de teinture mère. Les huiles essentielles sont aussi efficaces. Voir aussi à : acouphènes, pervenche et ginkgo biloba.

Voir aussi à acouphènes
Voir le numéro
L'Association France Acouphène peut vous guider et vous aider à retrouver une vie normale : BP 547 à 75667 Paris Cédex 14 - tél. 0143950399.
Voir : bourdonnements, acouphènes, audition.
N°83 p24
À propos des acouphènes
« Cela fait presque 40 ans que je subis ce genre de bruits, ils sévissent dans mon crâne depuis une date qui, me semble-t-il coïncide avec celle de la naissance de ma dernière fille, en 1966. (…) Ma méthode pour "tenir" consiste à ne jamais vivre dans le silence. (…) C'est la méthode que j'ai trouvée pour résister. »

La première fois que j'ai écrit un article sur les acouphènes, j'ai été stupéfaite du nombre de personnes touchées par ce phénomène. (…) J'envisage (…) d'approfondir encore le sujet et j'ai besoin de vous : de vos témoignages détaillés, comme celui d'Edmondine, de tous les trucs qui donnent ne serait-ce qu'un petit mieux... Si vous avez des acouphènes ou des informations sur le sujet, je vous remercie par avance de me les envoyer (Sophie Lacoste - Acouphènes - BP 8 - 77520 Donnemarie-Dontilly).
N°83 p56
Piqûres de magnésium contre les acouphènes
Truc envoyé par Annie B. d'Agneaux

« J'ai une solution contre les acouphènes qui a été pour moi efficace : une série de piqûres de magnésium prescrite par mon médecin. Vers le milieu du traitement, les bourdonnements ont cessé. Il est possible également de prendre des comprimés de magnésium, mais le résultat est plus long. Pendant plusieurs mois, je n'avais plus de bourdonnements ensuite je suivais à nouveau une cure de piqûres et maintenant c'est de plus en plus rare.
Je sais que cela n'agit pas sur toutes les personnes mais il faut essayer car c'est un vrai soulagement.»

Mon avis : depuis plusieurs années maintenant, j'essaie de recueillir un maximum d'informations sur les acouphènes. Si vous avez un truc pour les atténuer, les supporter ou les faire disparaître, n'hésitez pas à l'envoyer (Sophie Lacoste, Acouphènes, BP 8, 77520 Donnemarie-Dontilly)
Truc envoyé par Monique F. de Gex

« En cas d'acouphènes, je vous recommande le traitement homéopathique suivant :
Chinimum sulfuricum 9 CH
Natrum salicylicum 9 CH
3 granules de chaque 3 fois par jour.
Les effets sont très rapides et durables.»

Mon avis : ce remède est à ajouter à notre liste anti-acouphènes. Comme d'habitude, je remercie par avance toutes celles et tous ceux qui voudront bien me faire part des résultats obtenus en écrivant à Sophie Lacoste, Acouphènes, BP 8 - 77520 Donnemarie-Dontilly!
S.L
N°85 p56
Acouphènes.

- Truc donné par Jean G. du Maine et Loire
«Pour les acouphènes, j'utilise de l'argile en morceaux le soir au coucher. Je mets une petite noisette d'argile sèche sur un petit morceau de gaze hydrophile que je place dans chaque oreille toute la nuit. Le lendemain, fini et j'ai bien dormi. Truc simple et pas cher.»

- Truc envoyé par M. S. du Finistère
«J'ai été gênée par des acouphènes pendant des années. J'ai réussi à m'en débarrasser grâce à l'acupuncture et à l'aide d'aimants. Je plaçais 2 petits aimants (les maintenant à l'aide d'albuplast) derrière le lobe de l'oreille, à la base du crâne et je les gardais toute la nuit. Il faut être patient ! Si cela peut aider quelques personnes !»

- Truc envoyé par Simone H. de Caudan
«Mon mari a eu des problèmes d'acouphènes. Il a pris des gélules de plante : la petite pervenche. Assez rapidement les acouphènes ont disparu. Il a renouvelé l'opération à chaque fois que cela revenait. Depuis environ 3 ans, ils n'ont pas reparu.»
N°86 p56
Trois trucs contre les acouphènes.

Truc donné par Jacqueline R. de Rueil-Malmaison.
« … le matin 3 granules de Chenopodium antel 5 CH et, le soir, 3 granules d'Argentum nitricum 9 CH.
Voici 2 ans que je n'ai plus d'acouphènes ni de perte d'équilibre.»

Truc envoyé par Georges P. de Villeneuve-sur-Lot.
«Personnellement, j'arrive à atténuer mes acouphènes jusqu'à 80 % au petit matin, mais ça remonte dans la journée. J'ai tout de même, en fin de compte, 20 % de moins qu'il y a 3 mois. Pour cela, je me sers d'un magnéticure fonctionnant sur la même fréquence que les appareils de l'hôpital de Lyon (T.B.F à 12 Hertz). Je complète par une exposition sous pyramide miniature. Le tout est vendu chez les frères SERVRANX de Bruxelles. De toute façon, la pyramide soulage déjà pas mal. Il faut également utiliser la musicothérapie. Tous ces moyens sont sûrs pour soulager, pas encore pour guérir. »

Truc envoyé par Noëlle B. de Dompierre sur Veyle.
«Beaucoup de troubles de l'audition, y compris les acouphènes, peuvent être améliorés ou guéris en faisant l'exercice que les taoïstes nomment "battre le Tambour Céleste".
o Placez l'index de chaque main près de l'oreille et appuyez sur le tragus, saillie de cartilage, qui se trouve en avant, tout près de l'ouverture du conduit auditif, de sorte que vous fermez l'oreille de l'extérieur.
o Avec l'extrémité du majeur, tapez doucement sur l'ongle de l'index. Si vous le faites correctement, vous entendez un son métallique assez semblable à un battement de tambour.
o Vous devez taper sur un rythme régulier, lentement de 12 à 36 fois. Arrêtez-vous, puis recommencez 3 fois en tout.
Au début, quand vous "fermerez" les oreilles, avant de commencer à taper, vous entendrez un bruit semblable à celui que fait une chute d'eau. L'oreille est encore active ! Après avoir pratiqué cet exercice pendant quelques jours, le bruit de la chute d'eau cessera et sera remplacé par un grand silence. Cet exercice stimule et repose l'oreille interne.
o Pratiquez l'exercice le matin. Ensuite, vous pourrez le faire aussi souvent qu'il vous plaira pendant la journée. À faire jusqu'à ce que l'état s'améliore.
Les problèmes d'oreilles préviennent de la faiblesse que nous avons dans les reins, nous dit la médecine chinoise… À ne pas négliger !
Une autre méthode que j'utilise en complémentarité de "battre le tambour" consiste à utiliser les bougies Hopi. Transmise par les indiens Hopi, elle contribue à la bonne hygiène de nos oreilles et apporte une détente et une sérénité appréciable. Essayez, vous verrez !»
N°88 p56
J'entends bien mieux !
Truc envoyé par Jacques D. de Perpignan

«Je vous envoie mon témoignage, à propos des ACOUPHENES. Après traitement, mes acouphènes sont atténués. J'ai retrouvé l'ouïe à l'oreille gauche, en passant un bâtonnet à coton-tige imbibé d'huile dans le canal auditif : de l'huile d'amande douce un matin, de l'huile d'olive le lendemain. Je le fais le matin au lever et, parfois, je recommence une seconde fois en milieu de journée. En trois jours, j'ai retrouvé l'ouïe de mon oreille malade ; une réussite formidable pour moi et mon entourage. Si mon expérience vécue peut aider certaines personnes, j'en serai ravi. PS : prendre des huiles bio»
N°88 p56
Acouphènes et sophrologie
Conseil envoyé par Catherine R. de Meylan

«Je souhaite vous faire part de mon expérience en tant que sophrologue.
Plusieurs patients souffrant d'acouphènes ont pu bénéficier de la sophrologie. J'ai pu remarquer que ces personnes ont en commun une façon de vivre avec beaucoup de tensions, de pulsions intérieures. Ce sont souvent des personnes qui veulent "contrôler" leur existence et ont du mal à lâcher cet "hyper contrôle". Aussi, la sophrologie les aide à apprendre à relâcher, à lâcher prise au quotidien. Pour certains, les acouphènes disparaissent, pour d'autres, ils diminuent en intensité et, pour d'autres encore, les périodes de "répit" sont plus longues. Les patients que j'ai reçus à mon cabinet avaient tous, selon leurs dires, un bilan ORL normal, donc des acouphènes sans raison organique. La sophrologie est une méthode qui permet de prendre conscience de son corps et de ses émotions, elle peut être utile dans ce genre de symptômes.»
N°91 p 6
Laissez les taupes tranquilles
Suite aux échanges de courriers (parfois tendus) entre certains lecteurs qui veulent se débarrasser des taupes et notre journaliste Angéla, voici quelques chiffres qui peuvent remettre les taupinières à l'heure (ou à l'endroit) :
- Des dizaines d'accidents ont été signalés avec les «détaupeurs pyrotechniques» : brûlures à l'abdomen, arrachage de doigts nécessitant une amputation, perte auditive, acouphènes...
- En 2004 : 10 cas de lésions graves ont été soignés par le seul CHU de Limoges. Sachant qu'il existe plusieurs centaines de services d'urgence en France, on peut imaginer les dégâts dus aux «fusils à taupes», «Eradic le détaupeur» ou autres «Tip Taupes».
- Le législateur - qui a classé les taupes comme animal «nuisible» - reconnaît lui-même que le seul préjudice est esthétique.
- Une réévaluation des risques de ces véritables armes à feu est en cours : elle va certainement entraîner une interdiction prochaine de ces pièges si dangereux pour les humains (souvent plus maladroits que les taupes).
- La taupe ne vit que 4 à 6 ans, n'a qu'une portée de 2 ou 3 petits et ne peut donc être accusée d'envahisseuse.
- Elle se nourrit de lombrics mais aussi de larves, d'insectes, de vers blancs ou de limaces, ce qui évite au jardinier d'utiliser des insecticides polluants.
Et puis elle est si douce et si jolie ; ce ne sont pas des études ni des chiffres, mais un fait (totalement subjectif, bien entendu !) !
N°91 p 24
Acouphènes : pour Francis, un retour de vacances miraculeux !
«Je vous résume mes problèmes passés : acouphènes, maladie de Ménière, vertiges fulgurants sans perte de connaissance mais en très grand nombre (100 en 3 mois). J'ai été appareillé (oreille droite) puis sous traitement pendant plusieurs années. À la suite d'un voyage aux Baléares, au retour à Toulouse, à l'atterrissage, j'ai eu des douleurs presque insupportables à l'oreille. Quelque temps après, plus rien, plus de bourdonnements, meilleure audition, plus d'appareil auditif et après consultation, plus de médicaments. Ça va faire un an et tout va bien. »

Francis S. de Blagnac
N°92 p 24
Acouphènes.

«J'ai été très touchée en lisant le témoignage “dompter “ les acouphènes du Monsieur, signé bi-réacteur, alias Lucien M. d'Ille et Vilaine (voir BS n° 91 NDLR). J'ai eu pendant des années ces bruits dans l'oreille gauche, la droite n'entend plus. Comment sont-ils arrivés là ? Je ne sais pas, tantôt c'était des sifflements ou comme si j'étais au milieu d'un champ de grillons. J'avais parlé de ces acouphènes au chirurgien qui m'a opéré de l'oreille avec laquelle je n'entendais plus ; cela n'a servi à rien. Il m'a répondu que l'on ne pouvait rien faire, qu'il fallait écouter la radio ou autre chose pour ne plus les entendre et ne pas y penser. Depuis quelques années, je m'intéresse aux gélules de plantes et, comme j'avais souvent des vertiges, j'ai pris chaque soir une gélule de ginkgo biloba. Et, par magie, mes acouphènes ont cessé. Ils reviennent lorsque je suis très fatiguée, énervée, stressée ou contrariée. Puis, une fois le calme revenu, tout rentre dans l'ordre. Maintenant, je prends en plus une gélule de pervenche le matin. J'ai une amie qui, elle aussi, pour le même problème, prend deux gélules de gingko biloba chaque soir. Je serais vraiment heureuse si mon témoignage pouvait, non pas guérir, mais atténuer les acouphènes de ce Monsieur si courageux.»
Mme G. de Chalons en Champagne
N°92 p 25
Tambour céleste : audition améliorée.

«J'ai beaucoup apprécié l'astuce donnée par une lectrice contre les acouphènes : boucher l'oreille avec l'index et tambouriner avec le majeur sur cet index. Pour ma part, ne souffrant pas d'acouphènes, cet exercice me permet d'entendre beaucoup mieux.»
Anne-Marie P . des Ardennes

Voici l'exercice dont il s'agit, paru dans Belle-Santé N°86 :
“Beaucoup de troubles de l'audition, y compris les acouphènes, peuvent être améliorés ou guéris en faisant l'exercice que les taoïstes nomment "battre le Tambour Céleste".
- Placez l'index de chaque main près de l'oreille et appuyez sur le tragus, saillie de cartilage, qui se trouve en avant, tout près de l'ouverture du conduit auditif, de sorte que vous fermez l'oreille de l'extérieur.
- Avec l'extrémité du majeur, tapez doucement sur l'ongle de l'index. Si vous le faites correctement, vous entendez un son métallique assez semblable à un battement de tambour.
- Vous devez taper sur un rythme régulier, lentement de 12 à 36 fois. Arrêtez-vous, puis recommencez 3 fois en tout.
Au début, quand vous "fermerez" les oreilles, avant de commencer à taper, vous entendrez un bruit semblable à celui que fait une chute d'eau. L'oreille est encore active !
Après avoir pratiqué cet exercice pendant quelques jours, le bruit de la chute d'eau cessera et sera remplacé par un grand silence. Cet exercice stimule et repose l'oreille interne.
- Pratiquez l'exercice le matin. Ensuite, vous pourrez le faire aussi souvent qu'il vous plaira pendant la journée. À faire jusqu'à ce que l'état s'améliore.”
Noëlle B. de Dompierre sur Veyle
N°93 p 56
Acouphènes : Trompes d'Eustache et ballon…
Truc envoyé par M. V., ostéopathe à Tours

« (…) Il existe dans le commerce la méthode Otovent ® qui préconise le gonflement de ballonnets standardisés par l'intermédiaire d'un petit embout à placer près de la narine. Pour ma part, je préconise, auprès de mes patients, en plus des exercices du protocole fonctionnel (toilette nasale, rééducation fonctionnelle linguale, rééducation du catarrhe + techniques ostéopathiques et réflexologie endonasale) de gonfler des ballons mais également de souffler dans une narine obstruée volontairement comme si on voulait se «moucher à l'Anglaise».
(…)
Il faut tout de même consulter un ORL car, dans ce domaine, les diagnostics différentiels sont nombreux. Il faut également faire attention aux baro-traumatismes de la trompe d'Eustache par hyperpression d'insufflation (quand vous soufflez trop fort) sans compter les risques d'hyperpression vasculaire cérébrale et cardiaque.
(…)
Un test simple :
Je pince le nez. Je gonfle les joues. J'avale l'air des joues puis ma salive sans relâcher le nez. Je dois entendre claquer les oreilles ensemble ou alternativement.
À refaire 2 à 3 fois si cela passe mal, mais ne pas insister. Si les oreilles restent bouchées après cette manœuvre, déglutir ou bailler pour les «décoincer» mais ce n'est pas un signe de grande souplesse…
N°93 p 57
Acouphènes et élixir du Suédois.
Truc envoyé par Mauricette L. de Rouen

«Je suis née le 6 mars 1930, je suis un peu plus âgée que M. Lucien M. d'Ille et Vilaine (voir rubrique «vécu» de Belle-Santé n°91 NDLR). J'ai connu la même histoire : des acouphènes à cause des bombardements subis sur Rouen et notamment à Sotteville-les-Rouen où se trouvait la gare de triage. (…) Les acouphènes viennent de cette époque. Comme il y a du bruit dans la journée, je fais avec, mais c'est surtout le soir au coucher que ça me dérange. Je mets du coton avec un peu d'Élixir du Suédois dans les oreilles comme le préconise Mme Maria Treben dans son livre.»
N°101 p 59
Truc envoyé par Claude T. de l'Yonne
«À propos du cimicifuga, je souhaiterais vous apporter mon témoignage. À la suite d'un gros accident de la route, j'ai fait connaissance avec les acouphènes, de plus en plus pénalisants, jusqu'au jour où, chez des amis italiens, j'ai rencontré un médecin homéopathe qui m'a recommandé Actaea racemosa (l'autre nom du cimicifuga) en teinture mère. Que risquais-je à essayer ? J'avais déjà tout tenté… Au bout de cinq jours, miracle ! Plus d'acouphènes ! Ah !!! Le problème est qu'il faut en prendre tous les jours, sinon, un éternuement, par exemple, et c'est reparti…»
Malheureusement, la teinture-mère n'est plus commercialisée en pharmacies ! Et il devient de plus en plus difficile de trouver du cimicifuga… Tout ça pour quoi ? Pour une suspicion de quelques cas de troubles hépatiques… Quand on sait que cette plante est employée depuis des millénaires sans aucun effet secondaire indésirable, on est en droit de se poser des questions ! Qui dérange-t-elle ? Serait-elle si efficace qu'elle risque de «prendre quelques parts de marché» à des molécules de synthèse ? Les dernières études sur cette plante montrent, de plus, qu'elle est très efficace pour lutter contre les bouffées de chaleur et que les femmes ayant des antécédents de cancer du sein peuvent la prendre (mieux : elle leur serait bénéfique !). Alors, franchement, si j'ai des acouphènes (ou des bouffées de chaleur, ou des vertiges, ou des maux de tête, ou de l'hypertension…) et que je trouve du cimicifuga, eh bien je n'hésite pas à lui faire confiance !
S.L.
N°103 p 28
«Je m'appelle Lucien M. (alias bi-réacteur). Grâce à Belle-Santé, à la suite de mon témoignage paru dans la revue n° 91, cela m'a mis en contact avec plusieurs personnes, qui ont aussi hérité de cette saloperie (Lucien veut parler des acouphènes, NDLR). Chacun se soigne comme il peut, tout en essayant de les contenir et surtout de vivre avec. Le contact des uns avec les autres constitue un renfort qui n'est pas négligeable. Comme beaucoup, j'ai essayé plusieurs gélules concernant la microcirculation (ginkgo biloba) sans grand résultat. Comme cela nous rend nerveux, j'ai démarré une cure de millepertuis, qui normalement peut faciliter le sommeil, la détente, la sérénité ; cela devrait aller dans le bon sens. La seule chose qui est certaine, c'est qu'il faut être courageux pour vivre avec cela (…).» Signé : bi-réacteur
N° 103 p 30
Et les mâchoires
«Victime également des acouphènes, j'ai toujours été en quête de tous les trucs exposés dans votre revue. Je les ai tous essayés du moins cher au plus cher, rien n'y fait. Comme j'avais des douleurs aux mâchoires suite à des anciens traumatismes, mon dentiste m'a conseillé de la rééducation spéciale maxillo faciale (très peu de kinés la pratiquent). Dès la 3ème séance, mon visage avait l'impression de s'ouvrir et mes acouphènes ont disparu. Ce sont des exercices à faire tous les jours pour éviter la rechute. Ce serait une excellente idée de récapituler tous les trucs et astuces dans une brochure.
Quelqu'un a-t-il une solution contre le psoriasis ?»
Mme G. de l'Hérault
N°106 p 59
Acouphènes : du nouveau
Truc envoyé par Mme T. du Tarn-et-Garonne

«Pour les acouphènes, bi-réacteur (voir courrier de Lucien M. dans Belle-Santé n° 103 p. 28) et les autres peuvent essayer «Bromum 119» et «Sclérocalcine» de chez Lehning. Si ça ne les guérit pas, ça peut les soulager. Il faudrait aussi essayer d'aller voir un bon ostéopathe.»

Truc envoyé par Jacqueline C. de Savoie

Les jours suivants, nous recevions le courrier de cette lectrice :
«Atteinte d'acouphènes, hyperacousie, douleur faciale depuis l'été 2005, sans raison apparente, j'ai tenté beaucoup de choses… Le dernier traitement (trouvé sur Internet) concerne le «Bromum complexe 119» des laboratoires Lehning. Mon homéopathe était d'accord. Posologie : 20 gouttes 3 fois/jour loin des repas, Composition : Kalium bromatum D3, Nux vomica D4, China D4, Sulfur D4, Sanguinaria D4, Dulcamara D3, Hydrastis D3, Arnica D4, Bryonia D4, Causticum D6 ; alcool. Le 1er flacon (3 semaines) s'est avéré inefficace puis j'ai été bien mieux : diminution importante du «bruit» et des deux autres symptômes. Au bout de 4 mois, mon état est stationnaire et 5 jours sur 7, les symptômes sont assez discrets pour me permettre une vie correcte. Je continuerai encore quelques mois.»
N°112 p 26

«Je suis diabétique depuis plus de 10 ans et très bien suivie par un des meilleurs diabétologues de Paris. Lui, comme moi n'arrivions pas à comprendre pourquoi malgré régime et médicaments, je ressentais tant d'effets secondaires : engourdissement dans les jambes, crampes, maux de tête, acouphènes, douleurs articulaires, perte de la mémoire, troubles visuels… Et un jour, un ami m'a adressé un article consacré aux effets secondaires de l'aspartame ; j'en avais consommé pendant 10 ans. En cessant d'en prendre, tous les symptômes cités précédemment ont disparu !!!» Mme F. des Vosges
N°115 p 30
Cholestéatome et acouphènes
(...) J'ai été opérée d'un cholestéatome de l'oreille droite. J'ai perdu environ 60 % d'audition et je souffre de bruits indésirables, sifflements dans les oreilles qui se bouchent et se débouchent, acouphènes avec pulsations qui me réveillent la nuit… Tous les 6 mois, je fais des évidements (nettoyages de l'oreille) grâce à un appareil, une sorte d'aspirateur. Chaque fois, ce contrôle est difficile à supporter, mais il m'apporte un soulagement. Par contre, la dernière fois, en décembre, cela a été insupportable, je ne sais pas pourquoi ! (...) Mme L. de la Marne

Je vous suggère les soins suivants :

1. Très soigneux REGLAGE ALIMENTAIRE en insistant sur les points suivants :
Arrêt du grignotage.
Arrêt des laitages.
Prises des fruits, tomates, melons, pamplemousses à 17 H 30 exclusivement.
Pour plus de précisions, voir l'ouvrage DIÉTÉTIQUE DE L'EXPÉRIENCE*.
2. Préparer la sauce des crudités (midi et soir) avec moitié huile d'olive et moitié huile de noix Alvie.
3. 15 minutes avant les 3 repas, prendre 30 gouttes de la préparation suivante :
CHINA 4 DH : aà qsp 60 ml
SANGUINARIA CANAD. 4 DH : aà qsp 60 ml
CUPRESSUS LAWSONIA 6 DH : aà qsp 60 ml
+ 10 gouttes AULNE Bourgeon (Gemmo base ou Equilor)
+ 10 gouttes SORBIER Bourgeon (Gemmo base ou Equilor)
ensemble dans un demi-verre d'eau bu à petites gorgées.
4. Milieu des 3 repas : un comprimé d'HEPACLEM.
5. Vers 11 H 30 ou 18 H : bains de Khune pendant 5 minutes, dans une pièce bien chauffée.
Utiliser la méthode originale de KHUNE.
6. Exclusion définitive du téléphone portable et du téléphone sans fil.
7. Éviter l'usage capillaire des teintures, décolorants ou autres produits chimiques de synthèses.
8. Bien vérifier s'il n'y a pas de troubles vasculaires «associés» à la pathologie dont vous vous plaignez, par exemple : athérosclérose, hypertension, atteintes des carotides, angor, etc. Dans ce cas, soignez ces troubles…
9. Faire vérifier l'articulation temporo-mandiculaire,
les vertèbres cervicales, le rachis en général par un bon ostéopathe.
10. Siestes post-prandiales 15 à 30 minutes, très souhaitables.
* Diététique de l'expérience (édition Trédaniel)


LIEN:http://reperes-sante.com/boutic/bou_rindex.cgi?req=acouphenes&motex=NON&ok=Ok

Vues : 16750

Commentaire de guillas christine le 2 février 2010 à 10:11
je voulais juste apporter mon témoignage, "une autre piste" ..je pratique le "REIKI" (méthode de soins énergétique) lorsque je sens la fatigue arriver et mes acouphènes augmenter avec sensations de "brulures" dans les oreilles, surdité, je mets mes mains à distance " (5 cm) de l'oreille atteinte et je tourne autour, je sens la chaleur rentrer dans l'oreille ça me soulage beaucoup et le tonus remonte..je travaille l'autre aussi pour équilibrer..l'avantage de cette méthode, c'est que l'on est AutonomeI Il semblerait que cette maladie soit Universelle, mais propre à chacun .
et chacun doit trouver sa, ses méthodes de guérison..avec l'aide et les conseils des Autres. Le problème c'est que ça nous prend beaucoup d'énergie, et que ce virus.... est contagieux...

Commenter

Vous devez être membre de Info-acouphenes.com | Communauté pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Info-acouphenes.com | Communauté

Suivez-nous !

 

 

© 2014   Créé par Guillaume.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation